Un témoin en Guyane

Un témoin en Guyane

MACRON ET LES 40 ORPAILLEURS

27/08/2015

Deuxième publication : 13/04/2017

 

Macron vs Royal

Source : Outre-mer 1ère

 

 

506.jpg

Le retour des entreprises canadiennes... En avril dernier, Colombus Gold avait mené une campagne de communication pour présenter son projet minier situé en pleine forêt à 80 kilomètres de Saint-Laurent du Maroni.

Où l'on apprendra également  que la Colombus Gold Corp. a obtenu la concession Montagne d'Or sur le site Paul Isnard en 2011, a commencé ses explorations en 2012 et procède depuis avril dernier à un lobbying intense auprès des élus.

La visite d'Emmanuel Macron en Guyane

507.jpgIl y a quelques jours, du 19 au 21 août 2015, Emmanuel Macron était en déplacement en Guyane. Le ministre de l'Économie a notamment visité le site minier de la Montagne d'Or sur lequel une multinationale canadienne, Colombus Gold, souhaite implanter une mine d'or à ciel ouvert. Sur le terrain, Emmanuel Macron s'est montré très favorable au projet canadien, déclarant notamment : « Nous devons réussir à travailler de concert, en respectant des contraintes scientifiques, environnementales et sociales. L'économie doit avancer car c'est l'avenir de ce territoire qui est en jeu ».

Le projet aurifère Paul Isnard est situé dans le nord-ouest de la Guyane française, en Amérique du Sud, à 180 kilomètres à l'ouest de la capitale, Cayenne, et 80 kilomètres au sud de la sous-préfecture, Saint-Laurent-du-Maroni. Les travaux en cours sont concentrés sur le gisement aurifère de Montagne d'Or

En perçant une mine à ciel ouvert dans la montagne (un trou béant long de 2,5 kilomètres, large de 600 mètres et profond de 200 mètres), le géant canadien espère produire dès 2020 pas moins de 7, 3 tonnes d'or par an. Les premières études de sol estiment à 6 milliards de dollars la valeur du gisement.

Au vu de ces données, Comombus Gold promet la création de 400 emplois… Quand on connaît le désir de séduction de telles multinationales, on peut sans doute diviser par trois les promesses d’icelles… Qui n’engagent, comme chacun sait, que ceux qui y croient !

508.jpgSégolène Royal a sèchement pris le contrepied d'Emmanuel Macron à propos du projet de mine d'or à ciel ouvert du canadien Colombus Gold en Guyane. « Ces propos n'engagent que lui », a affirmé sur France Inter la ministre de l'Écologie, ce jeudi 27 août.

Invitée jeudi 27 août de France Inter à propos du projet de mine d'or à ciel ouvert du canadien Colombus Gold en Guyane, la ministre de l'Ecologie a sèchement pris le contrepied d’Emmanuel Macron. Répondant à la question d'un auditeur sur les risques pour l'environnement d'un tel projet implanté dans la forêt amazonienne primaire, Ségolène Royal a estimé que les propos d'Emmanuel Macron « n'engagent que lui ». Ecoutez ici l'intégralité de la réponse de Ségolène Royal sur ce dossier minier en Guyane.

 

(Désolé, pas moyen de supprimer la pub avant de visionner la vidéo)

  

 

Consultez ici  les livres dont le Témoin en Guyane est l'auteur !


13/04/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 193 autres membres