Un témoin en Guyane

Un témoin en Guyane

BRÈVES DU 13 AOÛT 2015

13/08/2015

Brèves amazoniennes

 

Belo Monte: un consortium chinois remporte l'enchère de la 2è ligne de transmission !

Source : PLANETE AMAZONE - page officielle (fr) du site Raoni.com


491.jpg« La stratégie de l'entreprise au Brésil est d'investir sur tous les fronts, et même en énergies renouvelables », a déclaré le vice-président de la State Grid, Qu Yang, cité par la presse samedi.
State Grid Brazil a proposé une facture annuelle de 988 millions de réais (plus de 300 millions de dollars au change actuel), de 19% inférieure au plafond fixé par le gouvernement. Le délai de concession est de 30 ans.

La State Grid Brazil est une entreprise publique chinoise implantée au Brésil depuis 2010, quand elle a acquis sept compagnies brésiliennes de transmission d'énergie.

La 2è ligne, longue de 2.550 km, reliera l'état amazonien du Para (nord) à celui de Rio de Janeiro (sud-est) et aura la capacité de transmettre 7.800 megawatts (MW) d'énergie. Le délai de conclusion des travaux est de 50 mois (décembre 2019) et les investissements prévus sont de 7 milliards de réais (2,3 mds USD). 16.800 emplois devraient être créés, selon le quotidien O Globo.

Ramon Haddad, vice-président de la State Grid Brazil, a indiqué que l'entreprise chercherait des partenaires locaux pour cette 2è ligne de transmission et notamment le brésilien Eletrobras (public), ajoute le journal.

La State Grid Brazil avait déjà remporté en février 2014, devant l'espagnol Abengoa, l'enchère de la première ligne de transmission (de 2.100 km) en partenariat avec Eletronorte, filiale d'Eletrobras pour 435 millions de réais.

Belo Monte est le barrage le plus important en cours d'édification au Brésil et le troisième du monde, derrière celui d'Itaipu (Brésil et Paraguay) et des Trois Gorges (Chine).

Il fournira jusqu'à 11.233 mégawatts, soit 11% de la capacité installée du pays. La première turbine devrait entrer en service en mars 2016.

Son coût est estimé à 13 milliards de dollars et sa mise en place entraînera l'inondation de 502 km2.

L'édification du barrage changera le mode de vie des communautés indiennes vivant aux alentours, qui ne pourront plus pêcher pour leur subsistance en raison de la dérivation des cours d'eau.

De nombreuses actions d'opposants et grèves des travailleurs ont déjà perturbé les travaux à plusieurs reprises.

 

 SURINAME : investiture de Bouterse à Paramaribo avec le président de la Région Guyane, Rodolphe Alexandre

Source : Pg Fcb de Line Létard, ennuyée

492.jpgEntendu sur Guyane première a midi : le président de région au Suriname qui indique vouloir aider le Suriname à endiguer ses difficultés economiques ( le Suriname a un taux de croissance supérieur à la guyane, au passage) grâce aux fonds européens et dans le cadre de la coopération. Entre ça et le zoo de Macapa qui sera réhabilité grace à la région, on peut s'interroger: ce n'est pas comme si le taux de chômage n'était pas élevé ici, pas comme si la guyane n'était pas enclavée, pas comme si la délinquance juvénile n'était pas en augmentation par manque de perspectives, pas comme si... bref, la liste est longue... par ailleurs, jouer au pseudo chef d'état généreux - bien que désargenté - outre-Maroni, quand on est incapable de préparer la mise en place de la CTG dans les meilleures conditions : inadmissible et pitoyable !

 

Consultez ici  les livres dont le Témoin en Guyane est l'auteur !


13/08/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 193 autres membres