Un témoin en Guyane

Un témoin en Guyane

DÉFORESTATION ENCORE : L’INDUSTRIE PÉTROLIÈRE DÉVASTE LA FORÊT POUR PRODUIRE DU BIO CARBURANT

09/10/2014

La culture de palmier à huile implique

                                                                  la destruction massive de forêts

Source : //www.salvalaselva.org/

Traduit de l'espagnol par le Témoin en Guyane

 

 

La compagnie italienne semi-nationalisée ENI a commencé à produire du biodiesel à partir d’huile de palme, près de Venise. Bien que la culture de palmier à huile implique la destruction massive de forêts en Indonésie et en Malaisie, l'Union Européenne promeut son usage. Elle signe les autorisations au Conseil de l'Union Européenne, actuellement sous présidence italienne.
199.jpgDepuis des accords signés en 2014 une huile de palme d'Indonésie arrive au port de Maghera, à Venise. Elle sert à fabriquer du biodiesel dans la raffinerie d'ENI. Près de son actionnaire principal, l'état italien, ENI veut fortifier sa présence dans le business lucratif des « bio » combustibles. 

L'Union Européenne exige que l'huile de palme provienne d’une démarche de développement « durable ». Mais les marques de certification de l'huile de palme sont trafiquées donc ineffectives et ne servent que de « maquillage vert ». L'huile de palme est produite dans tous les cas aux confins des forêts tropicales et constitue déjà un tiers du biocarburant qui se consomme en Italie, selon les analyses d'écologistes.

ENI investit 100 millions d'Euros pour passer du traditionnel pétrole raffiné au biocarburant. En 2015 les installations devraient compter sur une capacité de production de 500.000 tonnes de biodiesel. ENI possède cinq grandes raffineries de pétrole en Italie et est présent dans 90 pays. La marque possède des stations-service dans toute Europe.

Parmi les premiers clients pour le biodiesel d'ENI on trouve les marines italienne et américaine.

La présidence italienne du Conseil de l'Union Européenne doit arrêter l'usage massif de ce type de carburant. Dans cette deuxième moitié de l'année présente, c’est le tour de l’Italie d’assurer la présidence dans l'EU du Conseil qui a compétence pour l’usage des agro-combustibles en Europe. Ni la raffinerie d'ENI ni aucune autre raffinerie de biodiesel ne changera le climat et elle met en danger les dernières forêts tropicales.
200.jpgDestruction de la bio-masse au sud, bagnoles et opulence au nord !

Une pétition circule actuellement sur :

https://www.salvalaselva.org/mailalert/929/petrolera-devasta-la-selva-para-fabricar-bio-combustible  (site en espagnol)

Indonésie, Amazonie, même combat !



09/10/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 190 autres membres