Un témoin en Guyane

Un témoin en Guyane

GAZA : LA GAUCHE PARTOUZE DANS LE LIT DE LA DROITE

20/07/2014

Sur le canapé l'extrême-droite se rince l'œil...

 

 

Malgré l'interdiction, des milliers de personnes se sont rassemblées à Barbès, très encadrées par les forces de l'ordre. Peu après 14 heures, plus d’une centaine de militants pro-palestiniens étaient déjà massés sur le carrefour situé non loin de la gare du Nord, malgré l’interdiction de la manifestation. « Nous sommes tous des Palestiniens » scandaient-ils. De nombreux CRS ont commencé à se positionner à l'arrivée des manifestants. Des dizaines de cars de police étaient stationnés de chaque côté du métro aérien à Barbès.
120.jpgDans un communiqué de l'Élysée en date du 9 juillet dernier on peut lire : «Le Président de la République a eu ce soir un entretien téléphonique avec le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou. Il lui a exprimé la solidarité de la France face aux tirs  de roquettes en provenance de Gaza. Il lui a rappelé que la France condamne fermement ces agressions. Il "appartient au gouvernement israélien de prendre toutes les mesures pour protéger sa population face aux menaces ».
Alors qu'il participait aux commémorations des 72 ans ce la rafle du Vel' d'Hiv' ce dimanche à Paris, Manuel Valls a fermement condamné les heurts qui se sont produits samedi à Paris lors de la manifestation pro-palestinienne interdite. Les « débordements inacceptables » qui ont eu lieu « justifient d'autant plus » son interdiction préalable par les autorités, a estimé le Premier ministre, répondant ainsi aux critiques de l'opposition contre le gouvernement.
« Ce qui s'est passé hier encore à Paris, des débordements inacceptables, justifie d'autant plus le choix qui a été fait avec courage par le ministre de l'Intérieur d'interdire une manifestation. La France ne laissera pas les esprits provocateurs alimenter je ne sais quel conflit entre les communautés », a-t-il déclaré.
Valls, tu nous prends pour des crétins. Sur la route du Tour de France, tu nous as dit deux choses : tout d'abord qu'on ne peut pas « importer » un conflit extérieur. Ensuite, qu'il fallait rappeler le « respect de l'ordre Républicain ».
Importer un conflit ? Pour quoi faire? En sommes-nous là ? Il est vrai que la déclaration de Hollande, par voie de communiqué de l'Élysée, n'est pas fait pour garder la paix sociale lorsqu'il justifie les agressions par l'argument (qui n'en est pas un) qu'il « appartient au gouvernement israélien de prendre toutes les mesures pour protéger sa population face aux menaces » Menaces ? agression ? Rappelons le score (toujours provisoire) du match :
Israël : 572 (+de 450 civils) - Gaza : 19 (dont 2 civils), Source RFI 22/07/2014
Allons, qu'on ne nous bassine plus avec ces histoires d'importation. Et quand bien même, importer un conflit et exporter des armes, ça fait marcher la busines des armes... De l'import-export, non ?
Quant à la paix sociale et à l'ordre républicain quid d'une population en France de six millions d'habitants qui se sent bafouée dans son intégrité et dans sa dignité (j'évite à dessein le terme identité) ? Ne sommes-nous pas, à cause de vous, MM. les politiques inféodés, en train de ranimer les braises du racisme et de la xénophobie ?... en train de fabriquer, MM. les Frankestein, de nouvelles créatures djihadistes ? De nouveaux intégristes ? Et, au fait, Monsieur le Premier ministre Dandy, depuis quand les Palestiniens, comme tous les Arabes, ne sont-ils plus des Sémites ? Votre acception du terme antisémite ne veut donc rien dire.
121.jpg
De grâce, arrêtez de confondre exhibition sur la route du Tour et menée des Affaires politiques. Les valeurs Républicaines, c'est de permettre à chacun d'exprimer son ressenti et ses revendications même (et surtout, peut-être) s'il n'est pas en accord avec la ligne de l'État. Ce  dont a bénéficié la « Manif pour tous »  serait donc refusé à un peuple déchiré, déplacé, torturé depuis 70 ans, un peuple dont les Anciens sont condamnés à mourir loin de leurs terres ancestrales ? Je suis un citoyen, pas un importateur ni un djihadiste. Et je suis révolté !
Arrêtez, MM. Hollande et Valls, et la clique, d'attiser la haine par des communiqués et des déclarations erronées et malhonnêtes. Faites-vous les artisans de la paix, accompagnez les frères ennemis dans la reconquête du vivre ensemble. Alors là, et seulement là, nous vous reconnaîtrons comme nos dirigeants et écouterons vos « leçons de valeurs républicaines ».


20/07/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 193 autres membres