Un témoin en Guyane

Un témoin en Guyane

POÈME POUR GAZA : HOLOCAUSTE

19/08/2014

L'holocauste gazaoui

Source : @ mescontacts, Serge

 

Et nous avons pleuré pour vous

Nous étions je ne trouve pas de mot

Il n’y a nul mot pour dire

La monstrueuse démesure

Qui ôte toute force à tout mot

          Révoltés serait en deçà

          Paralysés Nul mot

          Ne pourrait dire

          L’humainement impensable

          L’au-delà de la barbarie

Seuls forçaient l’indicible

Les regards des vivants traversant

La glaciale lumière des photographies

Les corps des morts

Silence forçant le silence

          L’indicible

          Des hommes

          Qui se vivaient hommes

          Ont commis

          L’au-delà de la barbarie

Oui nous avons pleuré

Avec votre peuple

Les gens de votre peuple

Nous peuple

Du genre humain

          Vous qui portez ce deuil à jamais

          Vous à jamais meurtris

          Dans votre chair

          Frères

          Humains

123.jpg

 

Des enfants meurent à Gaza

Des femmes des hommes sans armes

          Les regards des gens de Gaza

          Frères humains

          Les avez-vous croisés ?

 

 Serge         

Juillet-août 2014         

 

Dans l'ancien Israël, l’holocauste était un sacrifice religieux où la victime était entièrement consumée par le feu. Par la suite, il représente l’ensemble des persécutions et des exterminations dont les Juifs furent les victimes de la part des Nazis dès les années 30 et plus particulièrement entre 1939 et 1945. Nous assistons donc bien là à ce que tous les psychanalystes connaissent bien : l’« identification au bourreau », un phénomène comportemental qui amène à adopter soi-même une attitude répressive, harcelante, générationnellement répétitive, soit du fait de la perte totale de repères conduisant le sujet à la paranoïa, soit parce que le bourreau était un modèle bien-aimé. Dans le cas du conflit israëlo-palestinien nous écarterons, bien sûr, cette seconde hypothèse. Dans l'occurrence qui nous préoccupe ici, ce phénomène d'identification se produit collectivement, à l'échelle d'un peuple entier (NdTémoin). Vous avez dit génocide ?...

 

 



19/08/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 190 autres membres