Un témoin en Guyane

Un témoin en Guyane

ILS NE VEULENT PAS D'UN PARC NATUREL « ZONE HUMIDE » MAIS...

«07/11/2014»

Les orpailleurs de la FEDOMG veulent le beurre et l'argent du beurre

Source : www.lekotidien.fr/

 

 

Ségolène Royal l'a annoncé, lors de son passage en Guadeloupe il y a 10 jours : la Ministre de l'écologie, attendue fin novembre en Guyane, a promis de se rapprocher des élus et parlementaires « pour examiner une protection plus ambitieuse du marais de Kaw ».
232.jpg
« En Guyane, je sais que nombre d'associations, d'élus et d'acteurs de terrain soutiennent la création d'un parc national « zone humide » sur les marais de Kaw, avec un volet marin » rapportait la semaine dernière France-Guyane. David Riche, le maire de Roura, avait fait la proposition il y a maintenant deux ans : transformer la réserve naturelle de Kaw en parc national. Le dossier n'avait rien donné, et la réserve est restée sous la coupe du Parc Naturel Régional.
Avec l'annonce de la Ministre, la Fédération Des Opérateurs Miniers de Guyane (FEDOMG) a vivement réagi hier par voie de communiqué : « Les opérateurs miniers de Guyane manifestent leur indignation concernant l'annonce faite par Mme Royal ». « La création d'un parc national à Kaw n'est pas une demande qui remonte du terrain » estiment-ils, ajoutant que la Ministre devait désormais « faire avaler la couleuvre » aux élus guyanais. « Après l'exemple dramatique du Parc Amazonien qui a amputé la  Guyane du tiers de son territoire », qu'ils qualifient comme étant « un échec […] qui a préparé le terrain au pillage de la biodiversité […] et de nos ressources aurifères », les opérateurs miniers compte donner « une réponse forte à cette nouvelle menace qui plane sur la Guyane » en mobilisant « tous les citoyens conscients de la gravité de l'erreur de positionnement » de la Ministre. Gauthier Horth et la FEDOMG souhaitent vraisemblablement ouvrir un débat avec la population, qui n'a peut-être pas autant d'intérêt(s) à empêcher la création d'un Parc National sur les marais de Kaw, que les opérateurs miniers…
Le grain de sel du Témoin : On va peut-être tenter de nous faire croire que les sites de Dorlin (officiellement occupé par les légaux), Saint-Élie... ou encore Saül sont des « demandes qui remontent du terrain » ? Il me souvient d'une grosse année de mobilisation avant que les engins de terrassement apportées à Saül par le Père Noël 2012 quittent le bourg de Saül la pelle entre les jambes (pardon, entre les chenilles)... Alors, ces messieurs de la Fedomg veulent nous faire avaler des couleuvres grosses comme des boma ? L'on peut sans doute émettre des réserves sur la manière dont le PAG (Parc Amazonien de Guyane) est géré, surtout du point de vue des Wayana, mais l'affirmation selon laquelle le Parc à confisqué à la Guyane le tiers de son territoire est une assertion éhontée qui ne grandit pas Monsieur Horth.


09/11/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 190 autres membres