Un témoin en Guyane

Un témoin en Guyane

LE PREMIER MONDE

16/04/2014

La technologie du Blanc, c'est la mort de l'Indien

Source : Amérindiens de Guyane, de France et d'ailleurs

https://www.facebook.com/groups/59173168943/

 

 

 

LE PREMIER MONDE

Pour pêcher, il préfère son arc et ses flèches à l'hameçon du Blanc. Ce qui l'a le plus étonné parmi les inventions de l'Homme blanc, c'est le briquet.

Oui, mais...

Lui et son peuple vivent désormais éloignés du monde des Blancs, mais ils le connaissent assez pour s'en méfier. Il y a quarante ans, lors de leurs premiers contacts avec la civilisation, ils ont contracté la rougeole et sont morts par centaines. Sept ont survécu. Les femmes se sont alliées avec des hommes d'autres tribus et ils ont pu ainsi reconstituer une petite communauté.

Ils sont cependant à nouveau menacés de disparaître. Ils sont cernés de toutes parts par les Garimpeiros, les bûcherons, les éleveurs, les constructeurs de barrages.

Les Yawalapiti habitent non loin des rives du Xingu, l'un des affluents impétueux de l'Amazone, que les Blancs veulent dompter avec un barrage qui engloutirait toute la région.

Au fait, je vous ai déjà parlé du projet pharaonique Belo Monte, non ?

 

 

 

 


16/04/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 202 autres membres