Un témoin en Guyane

Un témoin en Guyane

LE PROJET ANUKTATOP - LE FILM

14/09/2014

un regard sur la transformation culturelle que vit la jeunesse amérindienne en Guyane française

Source : Chercheurs d'Autres

 

 

166.jpg
Le petit Derrick (6 ans) découvre le monde qui l'entoure au milieu des jeunes et des anciens du village. Ces derniers détiennent les histoires d'un riche passé, les jeunes quant à eux construisent leurs rêves et se questionnent sur l'avenir. Tout se transforme. Le monde change et l'enfant rêve. Il se perd entre ses rêves et la réalité, son imaginaire se laisse mener, transformer par tout ce qui foisonne autour de lui. Tout est nouveau autour de lui. Tout se métamorphose avec fulgurance pour tous les villageois au bord du Fleuve. Les différentes générations cohabitent sans trop se comprendre et l'enfant joue encore, offrant une infinité de portes sur l'avenir. « Anuktatop » (métamorphose en Wayana) présente un monde qui conjuguent les temps et qui fait naître des renouveaux.

Les réalisateurs expliquent : « Nous nous [sommes concentrés] dans ce documentaire sur la force du peuple Wayana en valorisant à la fois la culture traditionnelle, mais aussi le nouveau potentiel de la jeunesse. Nous voulons ainsi appuyer le documentaire avec la mise en scène de petites séquences.
En imaginant deux épisodes futurs vécus par le jeune Stéphane, nous faisons part des espoirs de la jeune génération.  Enfin, en reconstituant partiellement deux épisodes de leur histoire, nous mettons en avant le sentiment des anciens et l'importance qu’ils donnent à la conservation de cette mémoire ».

« Le scénario s’est développé parallèlement aux relations de plus en plus sincères tissées durant trois séjours en immersion dans une famille Wayana.  Cette position privilégiée nous a permis d’être à l’écoute des véritables motivations et sentiments des villageois.  Nous voulions faire un film avec eux, auquel ils puissent participer activement, qu'ils puissent regarder avec intérêt ».
 « C'est dans une optique relationnelle que nous [avons voulu] construire ce film, afin que l'expérience commune soit une trace qui puisse à la fois parler aux villageois et aux spectateurs des grandes villes ».

Un film de Nicolas Pradal et Pierre Selvini

Production Chercheurs d'Autres

Il sera présenté le 27 septembre 0 la salle Le Toucan à Saint-Laurent du Maroni, également le 1er octobre au village Terre-Rouge, le 2 à Paddock et le 3 a Balaté, en présence des réalisateurs et des jeunes de Taluen qui ont grandement participé à ce projet.

 

  

Chercheurs d’Autres est né du désir de découvrir et de faire découvrir d’autres horizons, lointains et pourtant proches, de créer des liens par delà les océans et donc de réduire les distances, qu’elles soient géographiques ou culturelles. Le but de notre organisation est de partir à la rencontre et de mettre en lumière des peuples et des cultures méconnues, mais qui sont pourtant parties intégrantes de notre quotidien, qui partagent parfois notre langue et dont la culture, si éloignée qu’elle paraisse, nous est proche. Partant du principe que l’expression artistique dessine l’identité et les particularités d’un peuple, c’est par le biais de leurs arts que nous souhaitons connaitre et faire connaitre ces cultures, principalement au travers de leurs musiques, forme d’expression intelligible de tous.

//chercheursdautres.com/

 



14/09/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 190 autres membres