Un témoin en Guyane

Un témoin en Guyane

LUTTES ET RÉSISTANCES EN PAYS AMÉRINDIENS (3)

17/11/2013

Les pots de terre résistent encore !

 

Voici le troisième des ouvrages que je souhaitais vous rappeler pour vous faire entendre la parole des peuples amérindiens sans passer par le filtre déformant des médias. Ici la parole coule sans être captée et le cri de douleur frappe votre poitrine. Et vous voulez quoi ? rester debout à leur côté !

 

 

LA FEMME AU BORD DE PAUPIÈRE NOIR

Le pojet « Os rios profundos »

 

Un livre pour entrer en connaissance avec un peuple et ses choix de résistance

 

9782732454498FS.jpgExtrait du dernier chapitre :

« Prochainement, le Brésil content de lui va accueillir coup sur coup la Coupe du monde de football en 2014, puis les Jeux olympiques en 2016. Le barnum du business planqué dans les plumes du carnaval.

Dernièrement, le chef des Kayapo, tribu recluse au sud du bassin de l'Amazone, est tombé à genoux. Le Gouvernement brésilien a autorisé la construction du barrage hydraulique de Belo Montequi engloutira quatre cent mille hectares de forêt et, partant, la dilution de quarante mille indigènes. Dernièrement, le Congrès brésilien a voté le réaménagement de son Code forestier. La protection juridique de l'Amazonie a volé en éclats. Des exploitants agricoles et industriels pourront raser plus de soixante-dix millions d'hectares de forêt, une superficie équivalent à celle de la France et de la Grande-Bretagne réunies. La présidente du pays, Dilma Roussef, a bien poussé un veto repoussant de quelques mois la mise en œuvre, le lobbying industriel reviendra à la charge.

Ils reviennent toujours à la charge. Un jour viendra où ils viendront. Une division de tractopelles remplacera les fantassins évangélistes ; à chacun son entreprise de démolition. [...] ».

Ce livre est une belle rencontre avec Anne Ballester, dite par les Indiens Yanomami « la femme au bord de paupière noir » qui fut, comme elle le dit « fabriquée en France ». Elle a adopté voici une vingtaine d'années le mode de vie des Yanomami, un groupe amérindien installé du sud du Venezuela jusqu'en Amazonie, sur un affluent du Rio Negro, où elle vit toujours actuellement. Son choix est fait : c'est par l'accès au savoir, aux soins, par la connaissance des circuits politiques qu'elle va les aider à se préparer au choc qu'elle pressent comme inévitable avec le mode de vie des Blancs : « les préparer à ce qui peut, ce qui doit arriver [...] Ils doivent savoir pourquoi les blancs recherchent des minéraux, pourquoi ils veulent extraire des combustibles dans leur forêt, d'où vient l'essence de leur [moteur de pirogue], le pétrole dans les usages multiples [...] Il faut les préparer à l'inéluctable et les étudiants sont des multiplicateurs qui enseigneront à leur tour ces connaissances dans leurs villages ». Ce n'est qu'en connaissant les armes de l'adversaire qu'on échappera (peut-être) à sa propre destruction. Car s'il y a un vainqueur, il y aura un vaincu.

Afin de soutenir ces programmes, Anne Ballester a fondé une association, Os Rios Profundos (les rivières profondes) qui échappe au fonctionnement bureaucratique des grosses organisations, aux salaires parfois indécents et à la dilapidation des fonds dans des budgets de fonctionnement.

 

La vidéo ci-dessous vous en apprendra un peu plus sur

le projet Os Rios Profundos

 

Pour l'apprécier au maximum, il vous faudra regarder en plein écran : n'oubliez pas de cliquer

sur le petit pictogramme en bas et à droite de la fenêtre. Il vous faudra en outre

comprendre le portugais-brésilien, le néerlandais-flammand et la langue yanomami. Enjoy !

L'AMAZONE (à la recherche de la femme au bord de paupière noir)

Pierre Ballester,

éd. de la Martinière, 2013

coll. à l'autre bout du monde

ISBN : 9782732454498

 



17/11/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 202 autres membres