Un témoin en Guyane

Un témoin en Guyane

NON-SCOLARISATION ? Où ça ?

30/09/2012

Un village comme tant d'autres...

 

J'ai envie de vous parler de Gotali Kondë, un village businenge comme il y en a tant d'autres, dans ce confetti de la République... Situé au bord de la route de Cayenne à Saint-Laurent, les enfants qui l'habitent vont (doivent... devraient aller...) à l'école à Mana. Deux écoles publiques sont à Mana, plus une privée. La privée prend les élèves issus des notables (élus, quelques médecins, etc. et les calottins et callotines qui sont légion), l'autre école du centre bourg prend tous les enfants du bourg, en majorité, la troisième reçoit les enfants dits « de la route ». C'est donc là que sont attendus ceux de Gotali. Il ne serait pas tout à fait juste de dire qu'ils n'y viennent pas, disons qu'ils n'y viennent pas tous.

10-08-28-072---copie.jpgPourquoi ? un transport en bus long, inconfortable... et aléatoire en mauvaise saison. Imaginez des petits bouts de trois ou quatre ans debout sous la pluie au bord de la route à six heures du matin (il fait encore nuit)... Ajoutons à cela que les parents sont trop éloignés des bassins d'emploi comme on dit et n'ont pas de salaire suffissant pour payer les 120 euros que coûte le transport (120 euros multipliés par N. enfants, naturellement, ici pas de calcul de quotient familial, pas non plus de tarif dégressif).

Pour essayer de pallier cette difficulté l'association Mama Bobi (le sein de Maman) au sein (!) de laquelle je milite a fait des propositions au Sénateur-Maire (PS) de Mana, lui proposant, en associant la population du village au projet, de construire une école, dans un premier temps maternelle au moins pour permettre à ces petits de démarrer une scolarisation sans douleur. Bien sûr, dans un premier temps la réponse ne peut être négative, histoire de ne pas perdre la face... Mais il est ici génétiquement impossible pour un élu de faciliter un projet qui ne vienne pas de lui, donc d'éviter de traîner les pieds. Le projet a été présenté en 2008, on attend encore la pose de la première... signature.

Le  document mis en lien ici (allez au troisième chapitre intitulé Centre culturel Mama Bobi, vers un modèle d'intégration pluraliste) vous raconte la genèse et l'historique du projet, qui ne coûterait pas grand-chose, eu rapport au développement que cela pourrait induire.

Mais, bien sûr, il ne s'agit que de Businenge...

 



30/09/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 202 autres membres