Un témoin en Guyane

Un témoin en Guyane

VOYAGE À SURINAM ET DANS L'INTÉRIEUR DE LA GUYANE

15/02/2014

Jean-Gabriel Stedman

Un livre-fleuve écrit au XVIIIè siècle

par un capitaine « scottish-dutch »

 

Jean Gabriel Stedman (1744/1797) est né aux Pays-Bas d'un officier d'origine écossaise et d'une hollandaise noble, il s'engagea comme officier dans une corps destiné à rétablir l'ordre à Suriname, la Guyane hollandaise et à lutter contre les « nègres marrons » en révolte ouverte contre l'esclavage.

51G12l7qy6L.jpgSon œuvre décrit la société coloniale, l'esclavage des noirs et contient des notations ethnographiques sur les derniers indiens caraïbes. Malgré quelques inexactitudes ou confusions dues à l'état des connaissances du temps, il est intéressant de voir se confronter chez le même homme à la fois le nationalisme courant à cette époque, la soumission aux ordres qu'il considère parfois lui-même comme erronés ou déraisonnables et parfois une certaine empathie (certes auto-censurée) pour ces « nègres » qu'il combat. L'intérêt pour le pays et la passion de découvrir font de ce livre, englobant (en plusieurs tomes parfois selon les éditions ou rééditions - pour ma part je me le suis procuré en fac simile chez un éditeur Grand-breton) « cinq Années de Courses et d'Observations dans cette Contrée intéressante et peu connue ».

Un témoignage à découvrir.

 



15/02/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 202 autres membres