Un témoin en Guyane

Un témoin en Guyane

LA GUYANE N'EST-ELLE QU'EUROPÉENNE ?

29/11/2015

 

Les réflexions d'un Brésilien en Guyane

Source : Ramir ALMEIDA

ramir0705@gmail.com

 

 

551.jpg

Je vous fais profiter d'un texte issu de la réflexion d'un ami, un de mes contacts. Cet homme est brésilien mais vit en Guyane, où il est artiste lyrique et professeur de chant.

« J'ai lu tous les programmes de toutes les listes pour la CTG (Communauté territoriale de Guyane, NdTémoin), et, même si je ne vote pas puisque je ne suis pas Français, j'ai tout de même un avis à donner.

On parle énormément de deux choses dans ces listes, de façon directe ou sous-entendue : décolonisation/désenclavement et commerce.

Pour moi, la réponse à ces problèmes est facile à donner, (même si la mise en place de cette réponse passe par le processus politique) ».

 

 

La GUYANE, un grand magasin vide et sans clients.

 

« Tant que la Guyane garde une posture de colonie, (cela veut dire : ne faire de commerce qu'avec la métropole ou ce qui s'y attache), on aura du mal, car la métropole a d'autres marchés : elle vend et achète ailleurs aussi ! La Guyane, en tant qu'entité économique, doit en finir avec la schizophrénie européenne et revenir au monde réel : nous sommes en Amérique du Sud. Les affaires sont ici.

  L'État français, l'Union européenne et le personnel administratif de l'État ne doivent pas être la seule clientèle des entreprises Guyanaises. S'il y a un développement économique à viser, c'est de regarder les Amériques non pas comme une source "d'immigration massive", mais comme de la clientèle !

  Est-ce qu'on se pose la question : "Qu'est-ce que la Guyane peut vendre aux voisins ?" Non ! On reste dans la position de colonisés (il faut vendre "des produits exotiques à bons prix pour la métropole") ou de schizophrène européen (on ne veut que des euros). Quelle bêtise ! Tant que la Guyane méprise le reste du continent sud-américain et qu'on ne regarde ce qui se passe ailleurs que comme des faits divers ou des nuisances, au lieu de se placer de manière intelligente dans le circuit international pour vendre, acheter, racheter, transformer, mettre en valeur... On aura du mal.
  Qu'est-ce on peut vendre qu'ils voudraient bien acheter ? Quels autres pays de l'Amérique du sud ont le français comme langue maternelle et toutes les autres langues qu'on a sur place ? Quels autres pays ont les savoir-faire artisanaux et artistiques locaux ? On a de l'exportation possible dans l'alimentaire, le textile, la décoration, les domaines artistique, littéraire, données de recherche... la liste est longue, mais il faut savoir donner envie aux clients ! Les clients doivent venir, voir et vouloir pour ouvrir les portefeuilles !

  552.jpgMoi, je dis, Guyane, sors de ta bulle européenne, reviens en Amérique du sud et viens vendre à tes voisins. L'Amérique du sud aussi est riche. Arrêtons de ne voir les Étrangers hors-UE que comme des immigrants potentiels à contrôler sinon éviter.

  Décoloniser, c'est, d'abord, arrêter de voir l'Européen comme seul touriste potentiel ! Il faut ouvrir grand les portes de la Guyane pour tous qui veulent voir les Îles du Salut, Cacao, les Marais de Kaw... Combien d'éco-touristes font le tour des Amériques toutes les années en évitant la Guyane car "trop difficile pour y passer" ? Comment vouloir se vendre à ses clients s'ils doivent payer (un visa) pour simplement entrer dans le magasin ?

  On sait pertinemment qu'un touriste est quelqu'un très différent d'un migrant économique : ce dernier se donne tous les moyens nécessaires pour aller où il veut. Il n'est pas client, mais vendeur. Le vendeur n'hésite pas à chercher sa clientèle. Le client, par contre, s'ennuie et il va ailleurs ! »

 N'hésitez pas à contacter mon ami Ramir pour dialoguer avec lui : ramir0705@gmail.com , il sera ravi de débattre avec vous.

 

Cliquez ici pour consulter d'autres articles de la catégorie Pensées, réflexion ou états d'âme
Consultez ici  les livres dont le Témoin en Guyane est l'auteur !


29/11/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 190 autres membres