Un témoin en Guyane

Un témoin en Guyane

PIKIN SIRI, PETITE FILLE DU FLEUVE, album de jeunesse bilingue

15/05/2015

Un album-jeunesse bilingue

pour les enfants Guyanais... et tous les autres,

paru aux éditions L'Harmattan dans la collection Quatre Vents

240.jpgUne trentaine de langues sont parlées en Guyane. Certaines sont des langues étrangères (le portugais du Brésil, le néerlandais, le chinois haka, l'anglais, l'espagnol...) d'autres sont des langues créoles (créole cayennais, djukatongo, alukutongo, saamakatongo, créoles antillais, créole haïtien, etc.). Toutes ces langues sont des langues d'importation, tout comme la langue de la République. Outre toutes celles que je viens de citer (et j'en ai oublié...), les langues amérindiennes,  qu'elles soient de type caribe ou tupi-guarani, sont autochtones.

238.jpgL'une de ces langues, dite péjorativement taki taki (ce qui correspond peu ou prou à notre expression baragouiner...) est inter-compréhensible par toute la population du grand ouest guyanais, y compris les javanais et les chinois. Elle est parlée également dans la majeure partie du Suriname et par toute la diaspora surinamaise, marronne et créole des Pays-Bas (tous confondus, presque un million de locuteurs). Précisons que toutes les projections démographiques font état pour la Guyane, à l'horizon des quinze années à venir, d'un pic de population businenge avec une inversion ethno-numérique qui, si l'on n'y prend pas garde, pourrait bien conforter la non-inversion de la courbe du chômage...

Mama Bobi a choisi de procurer à ces populations des outils culturels accessibles qui leur font cruellement défaut. Jusqu'alors, seuls les témoins de Jéhovah, avec le pragmatisme missionnaire qu'on leur connaît, ont traduit La bible (il faut convertir le plus largement possible...). Nous ne sommes pas dans cette cause-là. Voyez les livrets bilingues de Mama Bobi, sur ce blog. De petits livrets facilement transportables avec des contenus adaptés à des situations quotidiennes.

 

239.jpgDans cette démarche Nous avons initié un travail ambitieux : mettre à la disposition des enfants peu ou non-francophones une collection de petits livres de jeunesse, en deux langues, français et Mawinatongo (langue du Maroni), qui soient attractifs et racontent des histoires qui leur ressemblent. Le premier de la collection (Petit-Noyau au marché, Pikin Siri a wowoyo) vient de sortir et est à présent disponible.

 

Cet ouvrage est le fruit d'un travail collectif : un auteur (Joël Roy), une illustratrice (Brigitte Day) et une équipe d'animateurs de Mama Bobi qui ont réécrit le texte en Mawinatongo.

 

Parlez-en autour de vous, faites-nous des propositions. Tous les projets pouvant accompagner cette action interculturelle nous intéressent.

 

Commandez-le sans attendre chez votre libraire

ou aux éditions  L'Harmattan (cliquez sur le lien).

 Couv4 Petit-Noyau.jpg

 

Consultez ici  les livres dont le Témoin en Guyane est l'auteur !


16/06/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 193 autres membres