Un témoin en Guyane

Un témoin en Guyane

OUEST GUYANAIS : CULTURE EN DANGER !

24/02/2015

Sauvegardons notre patrimoine culturel !

JE PORTE LA FLAMME, JE SOUTIENS KOKOLAMPOE

et JE SIGNE LA PÉTITION !

http://www.mesopinions.com/petition/art-culture/sauvegardons-patrimoine-culturel-soutenons-kokolampoe/13777

 

322.jpg

Parce qu'en Guyane, nous avons nous aussi le droit à la culture accessible à tous pour un mieux vivre ensemble et un développement du territoire

La Guyane, terre des Arts et de la Culture : nourrissons-la !

Symboles identitaires de notre territoire, les Arts et la Culture participent à l’économie et le Développement de la région et à notre vie sociale. Ils sont les moyens d’expression de notre population et permettent à la Guyane de rayonner aussi bien dans la Caraïbe, l’Hexagone, mais également à l’International !

Avec :

- plus de 80 artistes par saison, de nombreux auteurs,

- une grande variété de spectacles (théâtre, marionnettes, cirque, danse, concerts, etc.)

plus de 30 500 spectateurs, du plus jeune âge à 80 ans (et au-delà),

- la professionnalisation de nos jeunes artistes et techniciens, qui assistent de nombreux artistes venus d’ailleurs…

La Guyane bénéficie d’une action culturelle et artistique d’envergure, qui doit prospérer dans le temps, en tant que Patrimoine Immatériel Régional.

Qui est KOKOLAMPOE ?

 

KOKOLAMPOE est une école adossée à un théâtre qui, depuis 2012, forme chaque année aux métiers de comédien et de technicien du spectacle 40 jeunes de Guyane.

Pour que notre jeunesse soit le moteur du développement culturel de notre territoire, nous avons opté pour une professionnalisation exigeante et cohérente avec la mise en place d'une formation qualifiante délivrée par deux établissements d'enseignements supérieurs reconnus par tous les professionnels du spectacle :

  • L'Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre (ENSATT), pour la formation de comédien

  • Le Centre de Formation Professionnelle aux Techniques du Spectacles (CFPTS), pour la formation de technicien

323.jpg

 


Chaque année, les jeunes stagiaires guyanais bénéficient de 1200 heures de cours dispensés par les meilleurs professionnels. En permettant l'accès à l'excellence à de jeunes guyanais qui ne l’envisageaient pas à priori en raison de leur origine sociale ou territoriale, KOKOLAMPOE favorise l'égalité des chances et des territoires.

 



Aujourd’hui, nous avons besoin de toutes les forces vives pour continuer à mener à bien nos actions culturelle, économique, sociale et sociétale !

La compagnie KS and CO, qu'est-ce-que c'est ?

La compagnie est le support de l’école des métiers du spectacle KOKOLAMPOE décrite supra, mais c’est également une superbe entreprise de présentation de spectacles. KS and CO produit des spectacles très variés et invite des artistes de toutes origines : comédiens, chanteurs, danseurs, marionnettistes, etc. La compagnie est l’artisan d’une culture métissée, décomplexée et d’un art théâtral que les deux co-directeurs, Ewlyne  Guillaume et Serge Abatucci, qualifient de « théâtre équitable ».

 

Aujourd'hui les existences mêmes de la compagnie KS and CO et du Théâtre école Kokolampoe sont menacées par d'éventuelles -et drastiques- difficultés financières.

324.jpg

 

Afin de garantir la qualité de sa formation, le Théâtre Ecole Kokolampoe (TEK) respecte les effectifs des ses partenaires pédagogiques l'ENSATT et le CFPTS. Conscients des difficultés de chacun, Le TEK cherché de nouveaux partenaires régionaux, nationaux, européens et privés afin de réduire de près de 50% l'enveloppe sollicitée pour l'année 2014/2015.325.jpg

 

Malgré la réduction de cette sollicitation, correspondant aujourd'hui à 12,5 € par heure et par stagiaire, le déficit prévisionnel de fonctionnement avoisinerait un montant de 300 000 €.


 


326.jpgDans ce cas :

 - Le Théâtre Ecole se placerait dans la douloureuse perspective d'interrompre le parcours de formation et le projet professionnel de 20 jeunes Guyanais, qui se sont engagés pour 3 ans de formation au métier de comédien ou de technicien du spectacle.

Pour ce qui concerne le personnel, l'issue envisagée serait le licenciement ce qui aurait pour conséquence l'arrêt de la totalité des activités Kokolampoe.

 Crédit photographique : Mickaël Berthelot

 

327.jpg

 

 

 

Consultez ici  les livres dont le Témoin en Guyane est l'auteur !

 

 

 

 

 



25/02/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 193 autres membres