Un Témoin en Guyane, écrivain - le blog officiel

Un Témoin en Guyane, écrivain - le blog officiel

LES TEMBEMAN DE LA COLLECTION MAMA BOBI (4)

 

20/04/2013

Découvrir le plaisir en soi

 

Voici, une fois encore présentés ici, quelques-uns des principaux artistes contributeurs de la Collection Mawina Tembe. Il ne sera guère possible de les présenter tous, hélas.

Ceux d'entre vous, lecteurs assidus fidèles au Témoin en Guyane, qui prévoiraient de visiter l'Ouest guyanais peuvent, sur rendez-vous, rencontrer les acteurs de Mama Bobi ou obtenir des informations détaillées par courriel. Contact

 

...

 

073-Fyda.JPG Dole Akalali

Dit FYDA

Né en 1975

 

Accompagnateur de l'exposition « Koti a keti » (Briser les chaines) à Paris en 1998 il découvre les arcanes du Tembe liés aux luttes de libération des esclaves et à la permanence de l?esprit de Marronnage contemporain. Il se forme auprès de différentes Écoles, ne cherchant à privilégier aucun style ni interprétation en particulier.

Ses compositions restent fidèles à ces modèles, bien qu'il cherche essentiellement à découvrir en lui-même le plaisir de peindre, se souciant peu du devenir des œuvres elles-mêmes.

Le Tembe est pour lui une contribution à l'art universel. Il considère l'héritage du marronnage comme une grille de lecture possible du temps présent :

Créer = résister

Son activité très éclectique l'amène à fréquenter tous les styles et courants du Tembe comme à collaborer dans la production d'œuvres réalisées en commun avec d'autres artistes, comme Todo, déjà présenté ici. Nous leur devons une douzaine de Tembé présents dans la collection Mama Bobi.

 

 

090-Lando.JPG

Lampe Lando

dit LANDO

Né en 1972

 

Résidant à Apatou il réalise très vite une synthèse de styles issus de l'École d'Apatou (Lamoraille) et les influences de l'École Paamaka (Petrus Todo).

 

Le recours aux tons modernes (rose, grenat, violet, kaki...) dans des compositions relativement classiques le distingue immédiatement des autres Tembeman du Maroni. Il reconnaît n'accorder aucune importance à la symbolique présumée des couleurs et trempe volontiers ses pinceaux dans les pots de peinture qui passent à sa portée.

Attaché dès sa formation aux cadres géométriques qui lui semblent imposés par le marché, il a su répondre rapidement aux commandes diverses notamment celles des gendarmes et des militaires qui savent que...

« pour que les choses tournent rond il faut qu'elles soient carrées ».

 

 

Alex.JPGAlex Loswijk

Né en 1964

 

Artiste polyvalent résidant à Apatou, il sculpte les bois précieux pendant quelques années avant de se lancer dans la peinture.

De formation classique telle qu'actuellement accessible sur le Maroni, il a fait le choix de couleurs pleines révélant un jeu de figures très sobres où les éléments traditionnels des entrelacs aux symboles basiques : étoiles, vagues, tourbillons, témoignent à l'infini qu'aujourd'hui comme hier, la vie sur le Maroni n'est pas un long fleuve tranquille. Rigueur, patience et volonté sont chez Alex nécessaires au succès de l'entreprise, qu'elle soit individuelle ou collective.

Soucieux de marquer ses Tembe d'une note précieuse il incruste parfois en marqueterie un motif ou une figure dans l'une de ses compositions qui, de classique qu'elle était, devient tout à coup unique, signée et datée comme toute œuvre d'art aujourd'hui.
 


20/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 210 autres membres