Un Témoin en Guyane, écrivain - le blog officiel

Un Témoin en Guyane, écrivain - le blog officiel

Lire : WISI BERGI, LA MONTAGNE SORCIÈRE, d'Olson Kwadjani

23/05/2021

 

Une histoire de résistance en Guyane

 

9782343228662b.jpg

 

L'auteur de ce roman nous dit : « le thème retenu est fortement inscrit dans l’actualité : la prédation encouragée par l'État de notre pays par des multinationales étrangères. Je me trouve impliqué de fait dans la défense de la terre amazonienne et de sa diversité biologique, tout simplement parce que j’y suis né et que j’y vis depuis ma naissance. Les hasards de la vie m’ont mis en contact avec des personnes que j’aurais pu ne jamais rencontrer. Si je suis conteur au début de mon parcours de vie, c’est dire que pour moi, la fiction est un layon conduisant au réel.

 

« L’évidence de raconter était là, l’urgence d’écrire est venue. Je me suis peu à peu rendu compte, à travers échanges et rencontres, que d’autres partageaient mon attachement à ce territoire que représentent à la fois l’Ouest guyanais et l’Est surinamais, wan kondre, wan tongo, wan foluku, un pays, une langue, un peuple… Trois entités pour une identité, déchirées par une frontière coloniale ».

 

Interroger ses origines et ses propres coutumes contemporaines pour les mettre en perspective avec la pression sociale qu’implique l’intégration à la société moderne, tout cela oblige à poser un certain nombre de questions qu’il faudra bien solutionner, même si les réponses n’en sont pas évidentes : est-il légitime de recourir à une certaine forme de violence afin de sauvegarder son territoire, son mode de vie, sa culture, pour tout dire son propre avenir et celui de son peuple ? Cette violence peut-elle être considérée comme éthique ? La violence institutionnelle et sociétale justifie-t-elle la violence populaire en réponse à celle-ci ? La menace peut-elle devenir un régulateur social ?

L'auteur nous dit encore : « j’ai tenu à écrire un pamphlet contre les prédateurs multinationaux qui nous menaçaient. Rencontre après rencontre, discussion après discussion, action après action, l’intrigue du récit a émergé, s’est construite, transformée puis structurée, d’allers en retours de mes frères de lutte vers moi et de moi vers eux, jusqu’à obtenir, chapitre après chapitre, un texte proche d’une menace absolue, puisque émanant de forces résolues ».

Paru dans France Guyane, Vendredi 21 mai 2021
      

« Olson Kwadjani fait une irruption remarquée sur la scène littéraire guyanaise avec son premier roman "Wisi Bergi" (La Montagne Sorcière), une histoire de résistance en Guyane, publié ce mois-ci chez l'harmattan. Il nous livre un récit percutant et engagé de la Guyane et de ses enjeux. Avec une écriture franche et vive, il navigue entre les luttes contre l'implantation de méga-mines et les traditions ancestrales de la Guyane et du Maroni. il questionne sans concession la légitimité de recourir à une certaine forme de violence afin de sauvegarder son territoire, son mode de vie et sa culture héritée des Anciens ».

Mathurin Levis pour France-Guyane

 188171816_820798125516743_7442009840141154466_n.jpg
Chronique littéraire de Marie-Claude Thébia, diffusée au 13 heures de Guyane la première, vendredi 21 mai 2021
 

« Olson Kwadjani arrive à entraîner le lecteur dans son récit et à nous faire entrer dans ce monde businenge, sur les rives du fleuve avec ses rites, ses codes, ses coutumes. Une frontière coloniale sépare les deux rives du fleuve Maroni, elle ne figure que sur les cartes. Il a un sens de la description minutieux, installe une atmosphère, une ambiance, "on est dedans !". Il décrit le fossé abyssal existant entre les Marrons descendants d’esclaves venus d’Afrique et la société créole d’aujourd’hui, acculturée, en perte de racines. Il retranscrit avec beaucoup de justesse, le choc culturel et le mode de pensée qui séparent les Occidentaux et les habitants de ces territoires. La spiritualité noire marrone, basée sur l’animisme, l’omnipotence de la nature, et le rôle des ancêtres est sous-jacente. "Wisi Bergi" est un roman réaliste, et plausible. La lutte contre le projet Montagne d'or n'est qu'un prétexte, à une introspection nécessaire. C’est une histoire, qui interroge sur le sens à donner à son propre positionnement identitaire, et ses capacités de résistance ».

   

Marie-Claude Thébia,

chroniqueuse littéraire sur Guyane la Première

 

Lire la chronique : cliquez France-TV Infos

Et... n'oubliez pas de visualiser la vidéo incluse...

Capture d’écran 2021-05-24 133550.jpg

Kwadjani 16e.jpg

Olson Kwadjani, français de souche guyano-surinamaise âgé de 27 ans, est un jeune homme aux multiples talents. Il a suivi l’enseignement de nombreux conteurs au Suriname et en Guyane, sur les deux rives du fleuve Maroni. Il s’investit dans la transmission de contes traditionnels, mais également dans l’invention, la production et la diffusion de ces mato qu’il aime à partager. Il s’appuie sur l’interculturalité pour se mettre au service du vivre ensemble aussi bien en Guyane qu’au Suriname, de part et d'autre du fleuve. Il est actuellement chercheur en Sciences de la communication.

Il a participé à plusieurs ouvrages collectifs. Wisi Bergi, la montagne sorcière est son premier ouvrage personnel publié.

Photo retouchée à la demande de l'auteur

« WISI BERGI, la montagne sorcière », Histoire d'une résistance en Guyane

 

Date de publication : 6 avril 2021

ISBN : 978-2-343-22866-2

168 pages - 17,00 €

En vente dans toutes les (bonnes) librairies

ou commandez-le chez l'éditeur en cliquant ici

 

Cliquez ici pour consulter d'autres articles dans la catégorie livres 
Consultez ici les livres dont le Témoin en Guyane est l'auteur !


12/04/2021
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 186 autres membres