Un Témoin en Guyane, écrivain - le blog officiel

Un Témoin en Guyane, écrivain - le blog officiel

BUVEZ COCA-COLA...

16/12/2013

...et contribuez à chasser un peu plus

rapidement les Guaranis de leurs terres

 

Coca-Cola achète le sucre d'un géant de l'agroalimentaire américain

impliqué dans la lutte territoriale des Guarani au Brésil.

 

bunge

Les Indiens guarani du Brésil ont exhorté Coca-Cola à cesser d'acheter du sucre au géant américain de l'agroalimentaire Bunge qui a été impliqué dans un scandale de spoliation territoriale.

Un récent rapport d'Oxfam a révélé que Coca-Cola s'approvisionne en sucre auprès de Bunge, qui à son tour achète la canne à sucre produite sur des terres spoliées aux Guarani afin de produire des agro-carburants « tachés de sang indien ».

Un porte-parole guarani a déclaré à l'ONG Survival International : « Coca-Cola doit cesser d'acheter du sucre à Bunge. Tandis que ces compagnies prospèrent, nous endurons la faim, la misère et les assassinats ».

Coca-Cola s'est récemment engagé à appliquer la politique d'Oxfam de « tolérance zéro » des accaparements de terres et à « reconnaître et protéger le droit des communautés et des peuples traditionnels à l'accès à la terre et aux ressources naturelles ».

Survival a appelé Bunge à cesser d'acheter la canne à sucre produite sur les terres guarani, a écrit à Coca-Cola, et exhorté à plusieurs reprises les autorités brésiliennes à délimiter d'urgence les terres guarani avant la Coupe du Monde de la FIFA 2014.

Stephen Corry, directeur de Survival a déclaré : « Les compagnies multinationales sont des virtuoses dans l'art de se soustraire aux critiques avec des promesses de changement, mais la politique est sans valeur quand l'action concrète ne suit pas. Si l'engagement de Coca-Cola est à prendre au sérieux, la compagnie doit cesser d'acheter du sucre à Bunge. Car, tant qu'elle continuera, son engagement contre l'accaparement des terres sera totalement dénué de sens ».

 

braz-gua-ss-2013-196_screen.jpg

 

Les Guarani souffrent de graves problèmes de santé causés par la pulvérisation de pesticides toxiques sur les plantations et déplorent la perte de leur forêt dont ils dépendent étroitement pour leurs besoins quotidiens.

Arlindo, le chef de la communauté Jata Yvary, a déclaré dans un appel vidéo bouleversant : « Les fermiers ont détruit la quasi-totalité de notre forêt, nos plantes médicinales, nos fruits et toutes nos ressources. Ils répandent des pesticides par avion. Les enfants ont des maux de tête et se mettent à vomir ».

 

Visionnez l'appel vidéo intégral d'Arlindo :

 

 

Les Guarani sont en première ligne de la demande mondiale croissante d'agro-carburants. La presque totalité des terres de la tribu a été spoliée et occupée par de puissants propriétaires terriens qui y élèvent du bétail et produisent du soja et de la canne à sucre.

Dans leur combat pour leurs droits territoriaux, les leaders guarani ont été systématiquement pris pour cible et assassinés. La situation désespérée de la tribu a conduit de nombreux Guarani au suicide dont le taux est 34 fois supérieur à la moyenne nationale du Brésil.

 

 

 



16/12/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 209 autres membres