Un Témoin en Guyane, écrivain - le blog officiel

Un Témoin en Guyane, écrivain - le blog officiel

Déguster : le KASILIPO, plat traditionnel amérindien

01/07/2012

Lorsque Taa Jopi cuisine...

 

11-10-31-021b---copie.JPGLe kasilipo se prépare au poisson, à la viande, à la volaille, tout cela frais, fumé ou boucané.

Deux choses à prévoir à l'avance :

1. avoir des cassaves (galettes de manioc). Si vous ne cultivez pas votre abattis où si vos racines de manioc ont été dévorées par les cochons-bois, achetez-en au marché.

2. la fabrication du kasilipo dans lequel vous ferez cuire viande, gibier ou poisson :

- Râpez une racine de manioc.

- Faites chauffer dans son jus tout doucement sur un léger feu de bois pendant 24 heures.

- Vous pouvez aussi l'acheter au marché, les échopes des amérindiens sont au fond et à droite.

Si vous préparez du poisson boucané ou de la viande idem, n'oubliez pas de faire tremper cela pendant 2 à 3 heures, cela sera plus tendre.

Faites revenir dans un peu d'huile viande ou poisson, puis recouvrez du jus de kasilipo. salez (pas trop), mettez des plantes (ce que vous voulez selon votre goût, nous nous aimons l'ansoï), et un piment, sans le percer.

Baissez votre feu de bois en position « srafi, srafi » et faites chauffer jusqu'à ébullition, puis environ 10 à 15 minutes ensuite.

Tapissez le fond de votre plat de morceaux de cassave, servez un morceau par personne et arrosez abondamment du jus de cuisson. La personne la plus sympathique aura le piment dans son assiette.

Servez éventuellement avec un riz long Suriname.

Bon appétit, les jaakuwas vous protègent !

 



01/07/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 209 autres membres