Un Témoin en Guyane, écrivain - le blog officiel

Un Témoin en Guyane, écrivain - le blog officiel

ÉGLISES ET DISCERNEMENT

21/04/2013

Que les miracles continuent !

 

Récemment une personne venue me rendre visite a « oublié » sur ma table deux exemplaires d'une revue nommée priorités.

Ne connaissant pas cette publication, je l'ai parcourue, pour découvrir qu'il s'agissait de l'émanation des Adventistes du Septième Jour, publiée par Inter-American Division Publishing Association basée à Doral, Floride. Le site de cette publishing association est édité en anglo-saxon, espagnol et français, ce qui indique clairement qu'il cible les deux continents américains.

 

num001-copie-1.jpgFeuilletons au hasard... Ah ! l'édito du rédac'chef : « Que les miracles continuent ! ». On croit rêver. Mais le rêve n'est-il pas au fond, le fonds de commerce de tout cela ?

Démonstration, je cite :

« Quel est le plus grand de tous les miracles ? Un miracle qui arrive chaque jour : peu importe la vie pécheresse que vous et moi ayons menée, le sang précieux de Christ peut nous laver en cet instant même. Loué soit Dieu ! que les miracles continuent ! ».

Alors, quel serait ce miracle qui se produit chaque jour ?

Dans un article intitulé « Prier pour un miracle » dû à Randy Maxwell, pasteur de l'Église adventiste de Kuna en Idaho, nous apprenons que pour une personne dont les prières ont été exaucées par un miracle, il y en a « dix, vingt voire cent où aucun miracle ne s'est produit ».

Alors, que faire ? Que penser ?

Le paragraphe suivant s'intitule Le virus du péché. Aïe ! dérive sémantique... volontaire ou pas ? Je lis... : « la maladie que Jésus tenait le plus à guérir était, de loin, la plus dévastatrice : le péché. Toutes les autres ne sont que des conséquences de ce dysfonctionnement fondamental ». Je vous fais grâce de la suite.

Tout de même, si j'ai bien compris, nous tous, cancéreux, séropositifs, hépatiques... et aussi les enfants atteints de maladies orphelines ?... serions tous, jeunes et vieux, grands et petits, voire tout-petits, des pécheurs rattrapés pour nos fautes ? Je ne peux me résoudre à trouver ici, même en essayant très fort d'y croire, la moindre parcelle de bonté dans cette parole.

Puisqu'il faudrait conclure, citons encore une fois la parole de ces « bons pasteurs » :

« Nos bonnes œuvres ne peuvent pas nous sauver mais en mourant à la croix, Jésus prit sur lui la pénalité des pécheurs repentants et Dieu leur accorda sa grâce et son pardon. Le salut est un don de Dieu. Celui qui l'accepte, vient à Dieu et se repent, est né de nouveau et est transformé par le Saint-Esprit ».

Celui qui l'accepte sera un reborn (né de nouveau). Cela ne vous rappelle pas un ex-président des Etats-Unis, grand bienfaiteur de son peuple et des peuples du Moyen-Orient ? Et puisque « nos bonnes œuvres ne peuvent pas nous sauver », à quoi servirait donc de répandre le Bien à l'entour ?... Mais je m'égare.

Je vous laisse découvrir par vous mêmes, si cela vous intéresse, le protocole mis en place par Dieu (ou ceux qui parlent pour lui) pour le jugement dernier. Phase d'inconscience, limitée (la première mort, détention préventive), première résurrection et sentence (le procès) puis le jugement dernier proprement dit (procès en appel ?). Vous trouverez une foule d'information sur votre moteur de recherche favori.

 

En Guyane, le nombre des convertis à ce culte atteindrait 2000 personnes (donc environ une personne sur cent, sans compter les enfants, puisque le baptême est consenti aux seuls adultes.

L'Église adventiste du septième jour administre dans le Monde un système d'éducation d'environ 120 centres universitaires, 7600 écoles et un système médical de 760 institutions (hôpitaux, cliniques, dispensaires, orphelinats). Elle gère également l'ADRA, l'agence adventiste de développement et d'aide humanitaire.

En France, l'Église adventiste est membre de la Fédération protestante de France depuis 2006.

 



21/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 210 autres membres