Un Témoin en Guyane, écrivain - le blog officiel

Un Témoin en Guyane, écrivain - le blog officiel

DÉFORESTATION : ÇA CONTINUE !

24/11/2012
Malgré les grands sommets, les grandes idées,
les grands engagements la main sur le cœur
 
 
1359 Deforestation-Amazon-1024x667 3 200x100 Je vous avais appelés, voici quelques mois, à signer une pétition à l'intention de Dilma Roussef, présidente du Brésil, afin qu'elle mette son veto à une loi qui devait être votée et qui mettait, à terme, toute la forêt amazonienne en péril. Elle l'a fait, grâces lui soient rendues. Mais croyez-vous qu'un acte de la première élue, fut-elle du deuxième état le plus vaste au monde, soit de nature à arrêter les appétits des requins ?
 
Mais comment font-ils ?
Dans la plupart des états brésiliens qui bordent la forêt on fait venir les « sans-terre », du Nordeste notamment, les politiques véreux leur offrant à bas prix une concession le long des routes qu'ils percent au coeur de la jungle. On va tout droit, et si on traverse des terres amérindiennes, on passe quand même, ils n'ont qu'à ficher le camp, après tout. Les recours n'aboutissent que rarement, malgré l'existence de la FUNAI (Fundaçao Nacional do Indio, la Fondation nationale de l'Indien, une organisation gouvernementale brésilienne, chargée de veiller au respect de la politique « indigène » du Brésil).
Ces heureux nouveaux propriétaires sont ensuite harcelés par les sbires de ceux-là même qui leur ont octroyé les concessions. Rackettés et menacés, ils ne tardent pas à tout abandonner. Ceux qui refusent de fuir sont massacrés avec leurs familles.
Les grands propriétaires amis (des politiques) arrivent aussitôt et installent des millions de boeufs (que vous mangez en Europe) qui envoient des quantités incalculables de méthane dans l'athmosphère (comment ? vous savez bien que les vaches pètent un max, tout de même !), au grand dommage de la couche d'ozone. Ou bien ils plantent de manière intensive le soja de Monsanto qui se frotte les mains. La presque totalité du soja qui se vend sur la planète vient du Brésil. Vous en mangez donc aussi, en Europe.
 
C'est fini, la forêt ne repoussera plus ensuite.
 
Je vous invite à visionner cette vidéo d'une émission du Dessous des cartes, présentée par Jean-Christophe Victor. Attention, cette diffusion a dix ans d'âge ! Il tirait alors le sonnette d'alarme, mais les choses depuis n'ont fait au contraire que s'accélérer. Aujourd'hui de plus belle, après une petite stagnation en 2010.
 

 
Si le Brésil nous inonde de produits alimentaires de tout premier ordre (boeufs sur-vaccinés, soja et maïs Monsanto) il se pourrait bien qu'il arrive à nous priver d'air un de ces jours...
 


24/11/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 206 autres membres