Un Témoin en Guyane, écrivain - le blog officiel

Un Témoin en Guyane, écrivain - le blog officiel

LE TEMBE AU FÉMININ

16/04/2013

C'est aussi du Tembe...

 

Un précédent commentaire de Marie Noëlle disait :

[...] Oui ! J'enthousiasme ! De l'art, du riche, du lumineux, du sensuel (ah, les entrelacs) du spirituel, et tu peux, sans erreur, évoquer la palette de Gauguin (tant celle de tahiti que parfois celle de Pont-Aven). J'ai lu que traditionellement les femmes ne réalisaient pas de sculptures ou de peintures Tembé. Est-ce que cela est en train d'évoluer ? Ou sont-elles toujours cantonnées à la couture ? Dans ce cas peut-on voir des exemples de cette couture ?

 

Wikipedia nous dit :

Le tembé est un art noir-marron originaire de Guyane française et du Suriname, particulièrement présent sur les fleuves Maroni, Tapanahoni, Suriname et Saamaka.

Cet art s'exprime à travers la peinture, la sculpture et la couture. Il trouve aussi des prolongements dans la coiffure, notamment dans le tressage.

11-08-18 008 copieSi la sculpture et la peinture sont pratiqués essentiellement par les hommes, il n'en est pas de même pour la couture. À l'origine, cet art est pratiqué sur des objets usuels : porte, pagne, calebasse, siège, peigne, etc. On voit maintenant apparaître des artistes qui expriment leur art sur des tableaux. Les motifs des tembe ont une signification. Ainsi, lors d'un mariage traditionnel, les hommes offrent un tembe à leur épouse qui symbolise un engagement : la fidélité, la protection, l'envie de fonder une famille nombreuse, etc. La base de l'art est l'entrelac.

08-03-20-101-copie.jpgAlors, voilà...

 

 

 

SAM_0427---copie.JPGCela, c'est du Tembé, mais...

08-03-23-045---copie-copie-2.JPG

 

 

 

 

ça aussi !...

07-06-23 023 - copie

 

13-03-12-001-copie.jpg

 



16/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 211 autres membres