Un Témoin en Guyane, écrivain - le blog officiel

Un Témoin en Guyane, écrivain - le blog officiel

L'ÉQUATEUR APPELLE AU BOYCOTT DE CHEVRON

15/10/2013

Les mains sales de Chevron

Source : www.greenetvert.fr/2013/10/11/

 

L'Amazonie équatorienne compte plus de 1000 bassins remplis de déchets pétroliers, abandonnés par le groupe Chevron Texaco. Condamnée à une amende de plusieurs milliards de dollars qu'elle refuse de payer, la compagnie américaine nie être responsable de cette pollution.

 

imagesCAFTZ3OP.jpgDénonçant une campagne de discrédit menée à l'encontre de son pays par le groupe Chevron, le président Équatorien Rafael Correa s'est rendu sur l'ancien site d'exploitation pétrolière du géant américain afin d'alerter la communauté internationale. (On a d'autant plus de mal à trouver de la cohérence avec sa décision récente d'autoriser l'exploitation pétrolière dans le Parc Yasumi, lire LE PRESIDENT PREND SON PEUPLE EN OTAGE sur ce même blog, NdTémoin).

 

Chevron met la pression sur l'Équateur

Le pétrolier cherche à éviter de payer l'amende record de 19 milliards de dollars que lui ont infligée les tribunaux équatoriens, destinée à la remédiation des sites pollués et au dédommagement des communautés indiennes de la région.

Selon Rafael Correa, Chevron aurait employé quelque 900 avocats et dépensé près de 400 millions de dollars dans le but de faire annuler les préférences douanières dont bénéficie l'Équateur auprès des États-Unis.

Bien décidé à échapper à toute poursuite, le géant du pétrole américain a également fait appel à la Cour de justice de la Haye, où il en réclame l'annulation de l'amende reçue.

 

ecuador_chevron-73417.jpg

 

Impunité pour les pollueurs

Une récente décision du tribunal international jugeant cette action recevable a provoqué l?indignation du président équatorien, qui demande à la communauté internationale de « réagir contre tant d?impunité » et appelle au boycott de la compagnie : « Nous pouvons faire plier cette multinationale en évitant d?acheter ses produits ou de se rendre dans ses stations-service, et en demandant aux actionnaires de vendre leurs actions ».

À ses côtés, Rafael Correa comptait avec la présence du maire de Richmond, une localité californienne qui a connu des problèmes de pollution similaires. Le président a annoncé son intention d?inviter d?autres personnalités internationales à se rallier à sa campagne.

Le groupe Texaco a opéré en Équateur entre 1962 et 1999, et les paysans et les Indiens de la région luttent depuis près de 13 ans devant les tribunaux afin d?obtenir réparation pour les préjudices subis.

 

Un_brin_d_herbe_contre_le_goudron_poster.jpgJe vous renvoie ici encore au récit de la lutte de Maria Aguinda, amérindienne équatorienne de 62 ans qui a mené une luttre de plus de trente ans contre Texaco-Chevron. Une lutte qui lui a coûté son mari et deux de ses enfants...

 

Consulter l'article sur ce blog : UN BRIN D'HERBE CONTRE LE GOUDRON. Poignant. Et instructif sur les façons de faire des entreprises qui dominent la planète...

 

Rafael Correa, ne laisse pas tes quinze millions de concitoyens orphelins d'une belle idée, d'un espoir de changement dans le partage mondial des richesses !

 

Monsieur le Président, il vous faudra aller jusqu'au bout.

 



15/10/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 210 autres membres