Un Témoin en Guyane, écrivain - le blog officiel

Un Témoin en Guyane, écrivain - le blog officiel

LUTTES ET RÉSISTANCES EN PAYS AMÉRINDIENS (2)

17/11/2013

Quand tout semble perdu,

les pots de terre résistent encore

 


Je vous ai, par le passé, présenté des livres montrant les résistances menées par ces peuples autochtones, seuls le plus souvent. À un moment ou les amérindiens de Guyane voient, eux aussi, leur survie gravement mise en cause par l'orpaillage et le choc culturel avec une société qui ne leur laisse qu'une place congrue (encore deux suicides de jeunes amérindiens par chez nous la semaine dernière), il m'a semblé intéressant de vous recommander de nouveau ces trois livres qui vous en diront beaucoup plus (et beaucoup mieux) que tous mes discours. Voici le deuxième.

 

UN BRIN D'HERBE CONTRE LE GOUDRON

Maria Aguinda

 

Maria_Aguinda_0.jpg30 000 pots de terre contre un pot de fer...

Maria Aguinda a perdu sa terre, son mode de vie, son mari et deux de ses enfants.

Maria est une indienne quechua de 61 ans vivant en Équateur et représentant plus de 30 000 victimes. Au terme de 18 ans de bataille judiciaire, elle vient d'obtenir gain de cause, face au géant pétrolier Chevron-Texaco, condamné par la justice équatorienne à verser 19 milliards de dollars d?indemnités pour les pollutions causées par trente ans d?exploitation dans la forêt amazonienne.

Écoutons-la raconter :

« Notre culture n'est pas entièrement perdue. Mais les temps ont changé, ont été bouleversés, et cela parce que les étrangers de la compagnie sont venus.Ils nous ont appris à vivre mal. Vivre mal, cela signifie vivre dans un autre monde, suivre de nouvelles coutumes parce que nous ne pouvons plus suivre les nôtres.

Ces gens sont venus et ils nous ont dit qu'il ne fallait pas boire la chicha, qu'il ne fallait pas manger comme nous le faisions parce que notre nourriture ne contenait pas assez de je ne sais quoi. Mais c'est eux qui mangent mal et nous qui avions raison dans le choix de notre alimentation ancestrale. De la culture, il reste la chicha et quelques recettes de cuisine. Il nous reste aussi la langue kichwa. Tous mes enfants et petits-enfants le parlent [...]

Aujourd'hui j'ai 61 ans et je suis contente parce que j'ai l'impression d'avoir vécu quelque chose d'un peu extraordinaire. Moi, petite indienne kichwa de la forêt équatorienne, j'ai fait condamner l'une des entreprises les plus puissantes du monde [...] ».

 

Un brin d'herbe contre le goudron, Maria Aguinda consulter l'ouvrage

Propos recueillis par Patrick Bèle

Editions Michel Lafon

Date de publication : 12 avril 2012

188 pages - ISBN-13 : 978-2749916149

 

brin2-76bdd.jpg

Si vous regardez bien vous verrez en arrière-plan les habitation devant lesquelles Texaco déversait ses déchets (pétrole lourd, eaux de traitement)...



17/11/2013
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 209 autres membres